Cervoce : demande à Guériosse de se préparer pour un décollage immédiat avec son armée pour être sur place quand il lui donnera l'ordre de frapper surtout les industries qui sont très néfastes pour la planète, -Guériosse : bien grand Cervoce, nous décollons immédiatement et l'armée sera prête pour une frappe directe dès que j'aurai reçu votre ordre officiel, Cervoce : très bien Guériosse, bon cette réunion est terminée pour aujourd'hui et tout le monde peut partir à présent, ah oui pas toi Santanisse (la première déesse de la défense et de la guerre et à ne pas confondre avec la déesse Satanisse qui est assistante de Durisse) -car je veux te parler, car il faut absolument que tu me surveilles Diablisse on ne sait jamais ce qui pourrait mijoter celui-là pendant cette grande mission des trois jeunes, car comme tu le sais bien, il a toujours rêvé d’avoir la terre par tous les moyens, donc il pourrait compliquer la mission des jeunes missionnaires et j'en suis certainement sûr qu'il va descendre sur terre lui aussi, car il a dû participer à la réunion à distance cette vieille crapule, si tu vois ce que je veux dire, Santanisse, bien sûr que je vois Cervoce, je vais donner l’ordre pour qu’il soit mis sous très haute surveillance et en permanence, et s’il tente de faire quoi que ce soit, nous le frapperons immédiatement et sans attendre, mais si par malheur il descend sur terre, je m'occuperais personnellement de lui, - Cervoce, bien, et tu as mon accord à 100%, mais pour l'instant, je veux que toi aussi tu te prépares pour aller survoler la terre pour me faire un rapport beaucoup plus complet de la vraie situation de cette planète que je risque peut-être de perdre d'après le premier rapport que j'ai reçu, -Santanisse : bien Cervoce, je décolle immédiatement avec Scientifime pour qu'elle puisse voir elle aussi la situation de plus près, -Cervoce : bien, mais je veux que quelques vaisseaux de frappe vous accompagnent pour cette mission, -Santanisse : bien Cervoce, tu as raison, on ne sait jamais de la réaction des humains, -Cervoce : bon, et maintenant va et je serais avec vous.

Et dès que Cervoce reçoit le premier rapport de la déesse Santanisse il contacte immédiatement et en urgence Guériosse, pour lui donner l'ordre officiel de commencer la frappe immédiatement, et il demande aussi à Humanisse de préparer les trois immenses lions qui vont servir à transporter les jeunes pour demain soir sur terre pour à 19 heures. Il est bien entendu qu'ils seront escortés et très protégés pendant leur voyage par une vingtaine de vaisseaux de guerre, car il ne faut pas oublier qu'ils sont imortelles certes, mais pas intouchables, on peut les blessés et ils peuvent sentir la douleur comme les êtres humains, sauf s'ils utilisent leurs Scannes pour qu'ils puissent être protégés à 100 % contre la douleur, mais malheureusement les trois jeunes n'ont pas été autorisés d'avoir des Scannes.

Guériosse vient de recevoir l'ordre officiel de Cervoce de passer à l'action immédiatement et sans attendre.

Et Guériosse met son armée en position de combat directe, et donne l'ordre à son armée de mettre leurs Scannes de protection, et pour leur sécurité optimale et pour celles des humains innocents, Guériosse demande à Cervoce de désactiver toutes les têtes nucléaires que les pays les plus puissants de la planète disposent, malheureusement, c'est un peu trop tard pour un pays, c'est celui de la Corée du Nord, car ils viennent tout juste de lancer quatre missiles avec des têtes nucléaires en direction des vaisseaux de Guériosse, car ils croyaient que c'étaient les Américains qui venaient pour les frapper, conclusion Cervoce utilise d'urgence et sans attendre ses grands pouvoirs pour leur renvoyer leurs missiles, en leur disant : il faut rendre à César ce qui appartient à César, et bye-bye la Corée du Nord, car d'après lui, elle vient être complètement rayée de la carte de la planète, et -Guériosse dit : oh les c..s, et il n'arrête pas de rire en continuant ses combats avec son armée très importante et grandiose, mais Cervoce le rappelle à l'ordre, en lui disant : t'aurais pu m'avertir un peu avant, car là, on vient de perdre une très grosse partie de la planète, sauf le dictateur bien sûr, car il est loin d’être une perte celui-là, et attention, vous êtes là pour sauver la planète et non pour la détruire encore plus que les humains, - Guériosse : rassurez-vous grand Cervoce, car nous avons eu le temps de désactiver les quatre missiles nucléaires avant qu’ils retombent sur la Corée du Nord, conclusion la Corée du Nord est toujours là, et malheureusement le dictateur aussi, -Cervoce : très bien Guériosse, ça c'est du bon travail, maintenant continu tes frappes, et pour le dictateur on verra ça plus tard et de toute façon il n'est pas le seul dictateur sur cette planète ça serait trop beau, mais chacun aura son compte quand le jour viendra, ah oui, je viens d'autoriser le Commandor de faire sortir une centaine de vaisseaux de frappe supplémentaires qui sont conçus spécialement pour frapper dans ou sur les océans, et d'envoyer cette force de frappe contre les navires de guerre et surtout pour les sous-marins qui sont en train de me détruire complètement les fonds des mères, et aussi pour aider la déesse Mervice, en frappant des bateaux qui pratiquent la surpêche, et le commandant Guenes ne va pas tarder à décoller pour vous rejoindre avec ses 50 vaisseaux pour une mission très spéciale sur terre. Mais le maître des humains, Humanisse n'est pas tout à fait d'accord avec Cervoce pour cet envoi assez conséquents de tous ces vaisseaux de frappes, car il ne faut pas oublier que c'est lui qui a créé les humains, -Durisse : t'aurais mieux fait de te casser tes deux jambes ce jour-là, quand tu as eu cette drôle d'idée d'avoir créé ces drôles de robes charnelles, et qui deviennent maintenant presque incontrôlables, -Humanisse : j'avoue que c'était pas une très bonne idée, J'aurais dû créé que des animaux et de la faune sauvage, mais quand tu dis incontrôlable c'est faux, car on a les moyens de les détruire intelligemment sans l'aide de ces vaisseaux de frappe, mais malheureusement, en utilisant l'autre moyen, ont auraient été obligé de détruire toute l'humanité, coupable et innocent sans oublier tous les animaux ainsi que la faune sauvage, et ça aurait étaient impossible de faire autrement et d'éviter d'anéantir toutes les bactéries vivantes sur terre, -Durisse : ah oui, maintenant, je comprends mieux, merci du renseignement.